Restructuration militaire

alt La visite d’Hubert FALCO mercredi 27 août 2008 à SOURDUN et à PROVINS nous a permis, avec Eric TORPIER, Maire de SOURDUN, d’aborder l’ensemble des questions que nous souhaitions évoquer.
Après un accueil républicain en Mairie de SOURDUN, nous avons consacré plus d’une heure à la visite du quartier militaire. Hubert FALCO, l’ensemble des services de l’Etat et le Délégué interministériel à l’aménagement du territoire ont pu mesurer la qualité de ce site et sa capacité à accueillir sans délai une administration d’Etat.


- Le transfert d’emplois publics a été confirmé par le Secrétaire d’Etat et c’est le point du contrat de site sur lequel nous serons les plus vigilants car c’est là le moyen le plus rapide et efficace de compenser en partie les conséquences économiques du départ des militaires.
- Le contrat du site nous permettra d’utiliser de manière souple et pragmatique les 10 millions d’euros qui sont affectés à la Communauté De Communes du Provinois et à ses communes, notamment SOURDUN.
- La liste des communes éligibles aux Aides à fiscalité régionale sera complétée, si possible à toutes les communes de la Communauté de Communes du Provinois, et en priorité à SOURDUN. Ce périmètre a vocation a définir les contours de la future Zone franche.
- Notre site sera inclus dans le grand plan Nord/Est, ce qui facilitera la prise en compte et l’accélération des projets des contrats de projets Etat/Région, comme l’électrification de la ligne SNCF, l’aménagement de la Seine et les travaux sur la RN4 (carrefour Prévers, déviation de Beton-Bazoches et Montceaux-Les Provins).
- Enfin, la Commune de SOURDUN bénéficiera d’un maintien de toutes ses dotations d’Etat pendant au moins 3 ans. A l’issue, une évaluation précise permettra de mesurer l’impact démographique du départ du Régiment.

Dès le 22 septembre, nous réunirons, avec le Préfet, le premier comité de pilotage. Notre objectif est simple : signer dès que possible le contrat de redynamisation du site et préparer l’avenir.