Villages Nature : dernière ligne droite avant la signature de la convention

Villages Nature ! Un projet avec lequel nous vivons maintenant depuis de nombreuses années. Il y a eu des hauts, et des plus bas liés aux interrogations bien naturelles des porteurs privés.

Quant à nous, nous n’avons jamais varié dans notre position : une position de soutien à un formidable projet de développement économique et touristique, sous réserve que les préoccupations des élus locaux soient prises en compte et que la concertation soit au cœur de la démarche.

Nous faisons confiance aux professionnels du tourisme que sont Disney et Pierre et Vacances pour bâtir un beau produit.

Mais nous sommes extrêmement vigilant car ce projet est la première réelle extension du périmètre d’urbanisation au sud de l’Autoroute A4.

Nos attentes principales avaient été formalisées dans la lettre d’intention signée le 13 février 2007 entre les 2 porteurs du projet et l’Etat. Nous les avons reprécisées et complétées dans le Livre Blanc, fruit d’une collaboration étroite et remarquable entre les élus d’un vaste territoire regroupant 8 intercommunalités et plus de 100 communes.

Le travail des élus a été constructif et je voudrais saluer l’implication personnelle de Jean-Jacques BARBAUX et Daniel CHEVALIER qui n’ont pas ménagé leurs peines.

Nous sommes extrêmement vigilants sur quelques points précis car il en va de l’intégration de ce projet dans son environnement qui est d’abord et avant toute chose notre territoire. Il en va, en un mot, de sa compatibilité avec l’avenir que nous voulons pour ce territoire qui doit conserver son identité rurale ainsi que la qualité de sa vie et de ses paysages.

Lors d’une réunion qui s’est tenue la semaine dernière à Neufmoutiers-en-Brie avec le Délégué Interministériel, Daniel CANEPA, nous avons obtenu une réponse précise sur l’aménagement du carrefour de l’obélisque et de la RN 36 entre l’obélisque et le "barreau est" repiquant sur l’A4

Il s’agit d’un point central pour nous tous car on connaît la pesanteur des calendriers de travaux routiers. Il est impératif que ces travaux soient inclus dans la convention en cours de négociation entre l’Etat et les promoteurs privés. Cela nous a été confirmé . J’ai également obtenu que leur mise en service se fasse au plus tard au jour de l’ouverture de la phase I de Village Nature.

Nous attendons également une réponse sur le financement de la gestion des eaux pluviales, sur l’internet à haut débit pour les habitants de Villeneuve-le-Comte et des villages voisins. C’est un point majeur qui contribuerait à l’acceptabilité du projet.

Il y aura d’autres sujets, dans la durée, et en lien avec l’avancement des travaux.

Je pense en particulier à la mise en valeurs des espaces forestiers et naturels dans le cadre d’un contrat de territoire par exemple. Je pense aussi aux partenariats touristiques avec les sites voisins depuis Crécy-la-Chapelle, en passant par le canton de Rozay-en-Brie qui a des potentialités formidables jusqu’à PROVINS et la Bassée.

Au total : un soutien ferme et vigilant à un projet structurant et créateur d’emplois.